• Karen

Notre monde peut changer du simple fait que nous le regardons sous un autre angle.

La petite graine :


Très cher cahier, enfin ma très chère Terre. Je me décide enfin à prendre mon stylo et écrire quelques lignes sur mon cahier. Comme tu me l’as dit, je me centre au plus profond de mon cœur dès que j’en éprouve le besoin. C’est d’ailleurs très bizarre pour moi de m’adresser à toi par écrit sur cette page blanche.J’espère ne pas te froisser mais, j’ai du mal à y croire. La chose qui me décide à t’écrire c’est que je ressens des choses qui me perturbent et je n’arrive toujours pas à sortir fouler tes terres.

Je ne suis pas sortie ces derniers jours car je me ne sentais pas très bien.

J’ai tout d’abord tenté de joindre quelques amis, mais aucun ne semblait disponible pour me voir. J’ai voulu aller me balader, mais un énorme rhume et un mal de gorge m’en ont empêchée.

Je garde en tête la mission que tu m’as confiée, j’ai donc profité de mon temps pour me renseigner sur les terres disponibles, les différents climats, les espèces…

Je dois t’avouer, j’ai été très impressionnée par la diversité de tes terres. Elles comportent un grand nombre de variétés.

Il est incroyable de voir à quel point, chacune a sa place, son utilité, même une véritable raison d’être.

Je crois que je me suis perdue dans mes recherches. Je me suis enfermée dans mes pensées, en réalité j’ai très peur de sortir. Je ne suis qu’une petite graine, et je n’ai franchement aucune utilité. Je ne suis rien à côté de toutes ces merveilles !

J’ai besoin de ton aide pour savoir qui je suis. Où dois-je aller ? Que dois-je faire ?

Je suis perdue.

Merci, ta petite graine.


*

Ma chère graine,


Merci pour tes lignes, je suis heureuse que tu viennes vers moi. Tout d’abord bravo pour tes ressentis, et ta manière de les écrire. Cela résonne en moi et me permet de mieux comprendre où tu en es. Je suis heureuse de voir aussi, que tu t’intéresses à mes terres et que tu découvres par tes recherches toute la diversité qui m’habite.

Tu as une jolie perception des choses, et tu as même résolu ta question en écrivant tes quelques lignes.

Tu es au plus juste, et il bon de te rappeler que : « chaque graine a sa place, son utilité, ses vertus et une véritable raison d’être. » Et que cette règle est valable pour tous.

Ne t’inquiètes pas, parfois il est nécessaire de prendre un peu de repos avant d’aller parcourir les champs. Prends donc soin de mettre de l’ordre à la confusion de tes pensées et ton rhume devrait s’envoler.

D’ailleurs, maintenant que m’a exprimé tes ressentis, est-ce que ton mal de gorge va mieux ?

PS : Il faut entrer dans le mouvement pour te permettre de ne plus avoir peur. N’hésites pas à me dire si tu as besoin de quelque chose, donnes-moi de tes nouvelles, je suis toujours heureuse de lire tes lignes.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout