• Karen

La manière de faire : Sortir des codes !



Notre communication et sa (notre) nouvelle « ère » ?


J’ai passé de longues années à essayer de comprendre comment la communication fonctionne, quels en sont les mécanismes et comment faire comprendre ou même faire réagir avec des mots, des attitudes ou des silences.

Ma bibliothèque est pleine, j’ai même repris les études au Celsa (grande école de l’information et de la communication Parisienne) et comme mémoire de fin d’études bien évidemment le « Storytelling » et la manière de raconter son (des) histoire(s).


Quels sont les codes ?


Toute la communication repose sur un fait simple : « te faire comprendre mon point de vue ». Comment te faire, adhérer, comprendre que mon produit, ce que je te propose est bon pour toi. Comment te faire comprendre que tu te trompes, non encore mieux comment te faire comprendre que j’ai raison. Enfermant l’autre dans la case de celui qui n’y arrive pas, et moi dans celui qui ai tout vu compris .

Cela fonctionne, les rouages du mécanisme sont bien rodés, les codes manipulés, utilisés et usités. Mais je ne trouvais pas de réponse substantielle à mes interrogations et mon envie d’aider les êtres humains à mieux s’écouter, se comprendre et “être” ...accepter les choses telles qu’elles sont sans jouer. Si j’utilise les mêmes codes, c’est de la manipulation simple et cela ne m’intéressait pas.


J’ai donc avancé dans mes recherches. Toutes les bases de la psycho-communication, et même de la vie, sont fondées sur le simple statu quo : « les êtres humains sont faits de souvenirs et de croyances, faire appel à ces souvenirs est le meilleur moyen d’aller chercher leurs émotions, leur confiance, leurs peurs, et les faire réagir. » Si je connais ou reconnais alors je peux faire confiance ou pas.

Nous avons été éduqué, par la société telle qu’elle est, pour répondre à ce formatage. Si la majorité répond aux codes que nous lui inculquons, il sera d’autant plus aisé de les amener là où nous voulons les amener.


Et le développement personnel alors ?


La recherche du « bien être » répond aux mêmes codes. Tous les livres que j’ai pu lire, sur tous les thèmes qui pouvaient m’intéresser, utilisent les mêmes processus, la même idée. Noircir le tableau pour activer le besoin, définir le problème avec un angle plus ou moins différent, dans le meilleur des cas pousser au questionnement pour nous permettre de voir d’où l’ancrage provient et nous dire au final « Lâchez prise » c’est le meilleur moyen d’y arriver. Essayant d’expliquer le lâcher prise, la culpabilité... et nous laisser dans nos circonvolutions passées.

Résultat : Amazon ou la Fnac regorgent de livres sur les mêmes thèmes, et la substance ne répond clairement pas au besoin… Sinon il n’y en aurait pas autant ! Nous consommons de la même manière sans trouver ce qui nous correspond.


Comment accéder à “ma réponse” alors ?


Une seule manière : « Rebooter » le système. Déprogrammer ce que je pense savoir, ce que je fais par habitude, ma manière de m’enfermer dans MA bulle (confortable… inconfortable.)

Observer mes codes, les accepter et simplement en SORTIR.

Nous avons tous une certaine admiration (avouée ou secrète) pour les personnes qui ont changé la manière de faire. Ils restent des figures emblématiques de ce qu’est la réussite personnelle. La liste n’est pas très longue....alors : A nous !


Comment faire pour « rebooter »?


Arrêter et recommencer. Oui mais quoi ???

On va commencer par trois étapes simples à appliquer :

  • Observer :

“Tout ce qui est autour de moi n’a aucune signification.”

Ne plus attribuer aucune signification à ce qui m’entoure. “J’ai donné à tout ce que je vois la signification que cela a pour moi…” Si je considère que ce qui m’entoure est fait de mes expériences passées ou ce que l’on m’a raconté. Alors cela n’a pas de signification dans le présent. Je sais que ce verre va se casser si je le fais tomber … Car je l’ai déjà vu ou on me l’a dit. Idem pour tout le reste... (ce qui ne laisse en plus pas beaucoup de chance aux bonnes surprises non plus...)

Processus simple de créer et d’utiliser des mémoires, des souvenirs et des croyances pour au final conditionner mon expérience de vie. Je vais là où c’est connu, confortable, ...

Alors à partir de maintenant j’observe chaque chose en me disant… Cette table n’a aucune signification, ce verre n’a aucune signification, ce téléphone n’a aucune signification, cette chanson n’a aucune signification… Prenez juste une minute …. Observez toutes les choses, les objets, parties du corps, tout....et notez ce que vous voyez... listez

‘Ce .......... n’a aucune signification.... ‘

Un œil neuf sur chaque chose qui m’entoure = Sortir de “la réaction” , de l’émotionnel passé...de chaque chose si petite soit elle. Acceptez. Simplement.

  • Sortir du je sais (ou pense savoir):

Accepter de ne rien comprendre. Se contenter des faits : tels qu’ils sont.

Comme rien n’a plus de signification, je ne peux donc rien comprendre de ce que je vois. Les choses sont telles qu’elles sont… La manière de les voir jusqu’ici, de les ressentir ou de les raconter sont juste mes interprétations…. Teintées de mon vécu, mes expériences, de ma place… mes souvenirs plus ou moins lointain.

Donc en reboutant mon système… Je ne peux rien comprendre de ce que je vois !

Prenez juste une minute …. Observez et appliquez : Je ne vois pas ‘cet objet’ ‘cette personne’ ‘cette situation’ telle qu’elle est maintenant. Acceptez. Simplement.

  • Utiliser mon intelligence personnelle… en sortant des pensées (en boucle)…

Mes pensées ne sont pas mon intelligence. Elles ne signifient rien…. (Aïe…) Comme mes pensées sont empruntées au passé ou à une projection future…(Outch… c’est dur !)

Alors observez juste vos pensées pendant une minute (parfois les yeux fermés c’est plus facile) , et notez les...

Il semble que je pense à .... (listez l’idée, le mot... ) Que la pensée soit positive ou négative....Notez.

Regardez... Le passé n’est pas là, imaginer ce qu’il peux se passer n’est pas là, les suppositions peuvent aller bon train.... la vérité est donc bloquée par ce flot de pensées. Accepter: Mes pensées ne signifient rien, elles n’existent pas dans la réalité. Juste accepter cela. Vous allez voir...ça va libérer de la place.

Cette pensée à propos de ‘prénom’ ‘situation’ ‘.....préoccupation’ ne signifie rien, comme ce qui m’entoure. (cette tasse , cette table....)


Commencez à Expérimenter les choses simples... la première fois que vous posez ce verre sur vos lèvres, le liquide dans votre bouche quelles sensations? Augmentez en fonction de vos envies, possibilités.... Toucher cette table, un morceau de bois, appeler une personne sans attente, ni appréhension... quelles sensations ?


Sans “mes pensées”... que reste t il ? L’intelligence émotionnelle : Laisser de la place pour l’expérience, se reconnecter à maintenant, mes sensations encore plus loin... place pour votre cœur et juste être !

Ces idées vont juste permettre de me délivrer de tout ce que je crois maintenant… pour aller là où j’ai envie maintenant. Arrêtons de perdre du temps...


La vie est un processus, REBOOTER et installer un nouveau logiciel ! C’est tout ! En route…




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout